Tous les articles par Christophe

Complément à Lumière et Couleur de Pierre Sire

additive.jpgUne petite explication complémentaire sur un point que je n’avais pas compris suite à la présentation de Pierre sur “la Lumière et les couleurs”, ci-dessous, un extrait tiré de Wikipédia qui explique pourquoi notre oeil ne fait pas de différence entre un jaune pur et un jaune composé de l’addition de rouge et vert.

Couleurs métamères, une fonction de l’œil
Comment peut-on concilier les deux phénomènes exposés plus haut ? D’un côté, l’étude de la décomposition de la lumière nous apprend que les couleurs pures sont monochromatiques, que le vert a sa longueur d’onde caractéristique, le bleu a une autre longueur d’onde caractéristique, et le jaune, une autre encore. D’un autre côté, le mélange additif de deux couleurs telles que le vert et le rouge en produit une troisième, le jaune. Est-ce que les longueurs d’onde sont modifiées ? Non, pas du tout.
Pour expliquer la sensation produite par le mélange, il faut faire appel à la physiologie de l’œil. Les cellules sensibles de la rétine, les cônes, transforment tout rayonnement de lumière visible en trois impulsions nerveuses de valeurs variables qui sont acheminées vers le cerveau. Même une lumière monochromatique comme le vert est de cette façon codée par ces 3 valeurs.
Or il se trouve que la rétine est incapable de faire la différence entre la lumière monochromatique jaune et la somme des deux lumières verte et rouge, car ses cônes sont excités de la même façon, et envoient les 3 mêmes impulsions nerveuses dans les deux cas 7.
Autrement dit, physiquement les deux lumières sont différentes, car leur composition spectrale est différente. Par contre, l’impression pour l’œil est la même.
Des ensembles lumineux de composition spectrale différente qui produisent la même impression colorée sur l’œil sont appelés couleurs métamères.

Source wikipedia : voir lien

CNES – journal de l’espace

Ne mourrons pas idiot !

je viens de découvrir, à l’instant, sur dailymotion que le CNES (Centre National d’études spatiales) (cocorico !!!)

fait un magazine mensuel vidéo sur le net.

le journal de l’espace CNES

A voir aussi :

Mini encyclopédie spatiale

Ndlr: Belle initiative de l’auteur que je poursuis avec plaisir.

Pour les nouvelles fraiches et podcast:

Astronomie, éphémérides

Ciel et Espace Radio

Du coté des étoiles, la chronique de Serge Brunier sur France info

Espace magazine, magazine qui n’est plus édité il me semble, les documents vidéos sont toujours en ligne.

Sciences en général

Podcast radio et vidéo de Futura-Sciences

Info sciences,  (France info)

La tête au carré, l’émission scientifique de Mathieu Vidard sur France inter

Pour le “savoir”:

Canal-U : “La vidéothèque de l’enseignement supérieur”,  plus de 5000  documentaires et conférences scientifiques en français, répertoriés par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ne pas se fier entièrement à cette description officielle, il y en a pour tous les niveaux, du collège à l’université, le tout  accessible gratuitement. Liste des sites producteurs.

La Recherche : Vidéo et audio sur le site du magazine La Recherche.

Pour la science, galerie vidéo du magazine.

…liste non exhaustive.

Podcast, une petite animation qui vous dit tout.

Météo à Quimper

Ami(e)s loarganien(nes)

Je viens de découvrir que nous avons une
station météo à Quimper, qui plus est avec une webcam.

le site ici

la webcam là

Donc, plus besoin de sortir de son lit pour voir qu’il fait mauvais
dehors “quel progrès”.

Un site de prévisions météo : (Toujours afin de savoir qu’il pleut à
Quimper et que les étoiles sont invisibles !) ici

– le même en prévision à trois jours : ici

– le même en flux RSS : ici

Pour ceux qui maitrisent mal l’informatique et internet,
il est toujours possible de mettre le nez dehors.

Christophe

Au revoir Raymond !

Je viens d’apprendre, ce soir une bien triste nouvelle.

Le décès de notre guide au Pic et au Coronographe, Raymond David nous a quitté ce 28 septembre 2009.

Je tiens, ici, à le remercier, lui et son compagnon Franck du Coronographe de nous avoir fait découvrir leur Pic du Midi, qu’ils connaissaient si bien.

Raymond était bien connu dans le petit monde de l’astronomie amateur.

Il avait participé entre autre à l’élaboration de la caméra Audine.

Raymond David
Raymond David